Photo postée par Curateur

Guide de voyage - Stintino


Organiser son voyage à Stintino
Heure locale10:05 (21/05/2024)
Taux de changeMonnaie : Euro (EUR)
Comparer les prix
Activités à faire

Visiter Stintino

Au sommet de la péninsule qui lui a donné son nom, Stintino vit loin de l'agitation des villes et tient farouchement à préserver sa nature un peu sauvage : c'est une des facettes de son charme mais il faut avouer qu'elle en a mille. A l'extrême sud-ouest de la Sardaigne, ce petit village est né en 1885 et rien dans son histoire ne laissait présager qu'il serait une destination de vacances paradisiaque. Il doit sa création à l'installation d'un lazaret et d'une d'une colonie pénitentiaire sur l'île voisine d'Asinara, 45 familles de pêcheurs furent déplacées et formèrent une coopérative la «  Communion des 45 ». Les anciennes thonaires sont toujours debout mais ce qui fait la réputation du site ce sont ses plages et il se dit que ce sont les plus belles d'Italie.

Un petit village pittoresque

Avant même d'arriver, la route panoramique donne le ton, c'est bien un fabuleux territoire qui s'ouvre aux visiteurs. Le long de la côte signe un trajet d'une pure beauté, les couleurs éclatent comme rarement ailleurs, vous surplombez la mer et les criques avant que les maisons basses apparaissent. Là encore, les teintes pastels ajoutent du caractère aux habitations et les ruelles sont pittoresques. Rue Lepanto, le monument aux morts marque la Place des 45, lieu des animations. Plus loin, près de la rue Sassari, l'église paroissiale de l'Immaculée Conception de 1930 se dresse avec sa tour, sa simplicité et des façades d'un rose pale. Le centre est assez petit, vous trouverez des boutiques charmantes, un peu d'artisanat et de nombreux restaurants. Ceux de la Marina sont incontournables, elle est composée de trois ports qui offrent tous des cadres féeriques.

Face aux régates et voiliers, bateaux de pêche ou ceux de plaisance, s'installer face à l'eau est un bonheur. La cuisine locale est évidemment à base de poissons et crustacés comme les pâtes fraîches aux fruits de mer, la soupe de pommes de terre au homard, la salade de poulpes et bien sûr le thon grillé. La bottara di tonno, poutargue avec œufs séchés, les desserts la tumbarella, à base de ricotta ou encore les biscuits tiricche sont incontournables.

Pour mieux comprendre ce qui lie Stintino à la pêche, le Musée della Tonnara est un hommage à l'activité d'antan. Composé comme une véritable thonaire, on y suit le trajet des poissons et l'exposition avec photos d'archives et objets est très émouvante.

Des plages paradisiaques

La véritable splendeur du site c'est sans conteste son littoral, exceptionnel. Plusieurs plages de sable fin et blanc forment une ambiance paradisiaque, sublimée par une eau incroyablement transparente aux nuances turquoises semblable à celle des Caraïbes. A moins de 2 km,la Pelosa est certainement une des plus belles de toute la Méditerranée, immense rivage qui court à perte de vue, face à l'emblème de la ville, la Torre della Pelosa, une fortification aragonaise de 1578. Les baignades sont sans risques, les profondeurs se trouvent à plusieurs mètres et le cadre est unique. Plus au nord, la Pelosetta est surplombée par les falaises de Capo Falcone et leur promontoire, à 200 m la terrasse offre un panorama incomparable. Les faucons y nichent et pour les amoureux des oiseaux, l'étang de Casaraccio abrite des cormorans et des sternes. A la plage Cala Lupo, un peu plus dure d'accès, vous êtes seuls au monde ou presque, c'est un site réputé pour admirer les fonds marins tout comme ceux de Punta Negra di Stintino et sa végétation typique. L'île de l'Asinara est une autre merveille, ses aires naturelles préservent une faune rare et de sublimes monuments comme le château... et des plages.

Quand y aller

Le climat est doux toute l'année mais pour profiter au maximum des plages sans être au milieu des très nombreux touristes, mai, juin et septembre sont la période idéale avec une eau chaude qui permet la baignade. La Pelosa est bondée en juillet et août.

Comment y aller

L'aéroport le plus proche est celui d'Alghero-Fertilia, à 35 km. Les compagnies privées et publiques de bus vous permettent de rallier la ville en une heure environ, en saison 5 départs par jour assurent le trajet. Depuis Nice vous pouvez également prendre le ferry. Sur place, louer une voiture reste le meilleur moyen d'être autonome en Sardaigne.

Avis de voyageurs sur Stintino

Pas encore d'avis publié sur Stintino et ses lieux d'intérêt.
Soyez le premier à donner votre avis sur cette destination ! Vos témoignages seront utiles pour les autres voyageurs et pourront faire gagner des dons à des associations.



Faire des dons gratuits
Avygeo reverse des dons aux associations de votre choix, quand vos avis sont recommandés !
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier des avis 

Lieux incontournables à voir

La Pelosa1La Pelosa
plage
Piège à touristes

Parc national de l'île d'Asinara2 Parc national de l'île d'Asinara
île

Museo della Tonnara3 Museo della Tonnara
musée


Photos de la ville



Close
Close
Close